CORPUS
revue de philosophie

Corpus n° 47, Proudhon — 2004
mis en oeuvre par Robert Damien et Hervé Touboul
366 pages



  François DAGOGNET — Préface — pp. 5-10

I. Proudhon et ses contemporains
Vincent BOURDEAU — La « démocratie nouvelle » : représentation de l’homme économique en citoyen républicain chez Proudhon et Walras — pp. 13-37
Thierry MARTIN — Proudhon, lecteur de Cournot — pp. 39-54
Richard PARISOT — La réception de Proudhon dans les pays de langue allemande — pp. 55-70
Hervé TOUBOUL — Proudhon et Marx — pp. 71-96
Louis UCCIANI — Proudhon, seul lecteur de Fourier — pp. 97-104

II. Lectures de Proudhon
A) L’association
Philippe CHANIAL — Justice et contrat dans la république des associations de Proudhon — pp. 109-128
Jean PRÉPOSIET — Note sur le mutuellisme proudhonien — pp. 129-133
Patrice ROLLAND — Les ambiguïtés du principe d’association — pp. 135-156
B) Le fédéralisme
Philippe Ch.-A. GUILLOT —Proudhon & le fédéralisme — pp. 159-176
Georges NAVET — Proudhon, le fédéralisme et la question italienne — pp. 177-189
C) Discussions
Daniel COLSON — Proudhon, l'anarchisme et la sociologie — pp. 193-208
Robert DAMIEN — Proudhon, philosophe des modernités ? — pp. 209-227
Mikhaïl XIFARAS — Y a-t-il une théorie de la propriété chez Pierre-Joseph Proudhon — pp. 229-282

III. Influences de Proudhon
A) sur des mouvements modernes ?
Jane SAINT-SERNIN — Le Microcrédit — une arme associative contre la pauvreté — pp. 287-293
Sophie SWATON — Allocation personnelle et redistribution des revenus — pp. 295-319
B) sur le mouvement syndical et la pensée socialiste
Michel DREYFUS — Proudhon et la Mutualité — pp. 323-336
Stéphane PERRIN — Une actualité historique de Proudhon : Fernand Pelloutier, ou le syndicalisme révolutionnaire et la question de l’éducation — pp. 337-354
K. Steven VINCENT — Pierre Joseph Proudhon et son influence sur la pensée socialiste — pp. 355-366



Vers l'accueil
ACCUEIL